Des mesures fortes pour l’emploi

Emploi

  • Depuis 2015, la Mairie de Toulouse soutient un dispositif de travail alternatif payé à la journée pour accompagner les jeunes en grande précarité vers l’insertion. Il s’agit de courtes missions d’une ou plusieurs journées pour ceux qui sont les plus éloignés de l’emploi.
  • Notre charte des marchés publics facilite l’accès de nos PME à la commande publique. Cela profite à l’emploi local.
  • Toulouse a été la première métropole à se doter en 2015 d'un site web dédié à l'emploi, qui agrège près de 13 000 offres par jour, exclusivement situées sur notre territoire. Il permet aux recruteurs locaux de diffuser gratuitement leurs annonces. Plus de 70 000 internautes l'ont déjà consulté. Ce site est aujourd'hui en refonte afin d'offrir de nouvelles fonctionnalités, de répondre aux normes du RGPD et d'accroitre l'étendue des offres accessibles, grâce à un partenariat avec Pôle Emploi.
  • Le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE), dispositif porté par Toulouse Métropole et cofinancé pour moitié par le Fonds Social Européen, met en œuvre notre ambition de soutien local au service public de l'emploi. Ses résultats sont très encourageants : 8 564 contrats de travail ont été signés dans le cadre du PLIE, entre mai 2014 et mai 2019, soit 53 % des personnes accompagnés de retour vers l’emploi.
  • Selon l'INSEE, le nombre de demandeurs d'emploi a baissé en 2016 sur Toulouse Métropole pour la première fois depuis de nombreuses années : -1500 (-1,80%). Au 3e trimestre 2018, le nombre de demandeurs d'emploi est en stagnation (-1,1% depuis le 3e trimestre 2017). Fin 2017, nous avons mis en place un observatoire de l'emploi avec deux principaux enjeux : - valoriser et rendre lisible l'impact en matière d'emploi généré par l'action économique de Toulouse Métropole et la Mairie de Toulouse ; - mesurer l'efficacité des actions co-financées par les 2 collectivités pour l'accès ou le retour en emploi.
  • Nous accordons une subvention annuelle de 85 000 € à l'École Régionale de la 2ème Chance qui s'adresse à des personnes de 18 à 30 ans qui ont quitté le système scolaire sans diplôme ni qualification et souhaitent se donner les moyens de leur réussite professionnelle. En 2018, parmi les 204 sortants de l'école sur le site de Toulouse, 79% ont suivi un parcours complet, 42 d'entre eux sont en emploi soit un taux de 26% tandis que 62 sont entrés en formation qualifiante, soit un taux de 39%. 104 jeunes ont ainsi accédé à l'emploi ou la formation qualifiante soit une progression de 15,6% depuis 2016.
  • Le financement du Dispositif d'Accompagnement aux Technologies de l'Information et de la Communication de la Mission Locale de Toulouse permet aux jeunes demandeurs d'emploi de découvrir et d'apprendre les usages des outils bureautiques et de travailler avec les outils numériques de recherche d'emploi. En 2018, 850 jeunes bénéficiaient de ce dispositif, dont 675 entrés sur cette seule année. 45% d'entre eux résident dans les Quartiers Politiques de la Ville. A la suite de l'action, 38% des jeunes ont accédé à l'emploi, 5% ont signé un contrat en alternance et 29% sont entrés en formation.
  • Nous avions depuis le début du mandat renouvelé chaque année le forum « Carrefour pour l'Emploi » auquel 300 entreprises participaient et proposaient 3 000 offres d'emploi. Nous y avions associé pour la première fois en 2015 les principales associations de Directeurs de Ressources Humaines du territoire, jusqu'alors absentes du dispositif. En 2018, Toulouse Métropole s'est associée à la Région Occitanie pour organiser un grand salon de l'emploi et de l'orientation, le salon "TAF - Travail Avenir Formation". Cette collaboration a permis de donner une ampleur supplémentaire au précédent salon organisé par la collectivité, avec l'accueil de 15 500 visiteurs et 400 entreprises qui ont proposé plus de 5 340 offres d'emploi.
  • Les missions de Toulouse Métropole Emploi ont été centrées sur 2 axes stratégiques : les clauses sociales et la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Territoriales dans le secteur du numérique, en faveur des publics des Quartiers Politique de la Ville.
  • Pour mettre en oeuvre la nouvelle action métropolitaine de l'emploi, nous avons réactivé le réseau des services emploi des communes de la Métropole.
  • Nous avons créé dès 2015 le dispositif Rebondir Ensemble, en partenariat avec FACE Grand Toulouse, qui permet d'accompagner des seniors vers l'emploi. C'est un très beau succès, avec une trentaine de personnes accompagnées chaque année. En 2018, leur nombre est de 52 personnes, soit une évolution de 67,8%. Le taux de retour à l'emploi est élevé (56%), avec une forte proportion d'accès à l'emploi durable.
  • Nous avons créé, en 2017, une Direction de l'Emploi au sein des services de la Métropole afin d'optimiser les synergies et les effets de levier avec notre action de développement économique et de rationaliser notre intervention en matière d'emploi pour éviter l'empilement et l'émiettement des dispositifs.
  • En matière d'emploi, nous avons mis en oeuvre une mesure d'efficience de nos soutiens aux associations, en passant d'une logique de simple distribution de subventions à une logique de définition d'objectifs avec des indicateurs pour objectiver les financements attribués.
  • Nous avons créé des forums emplois spécifiques dans les quartiers prioritaires toulousains et soutenu 4 forums emplois intercommunaux réalisés de façon conjointe par les services emploi des communes de Colomiers, L'Union, Fenouillet et Saint-Orens.
  • Nous sommes aux côtés des porteurs de projets en finançant l'action de FACE Grand Toulouse qui accompagne 140 demandeurs d'emploi par an à la création d'entreprise et en contribuant au financement du nouvel Espace Entreprises créé à la Reynerie.
  • La Mission Locale de Toulouse propose le développement d'activités réservées aux jeunes en recherche d'emploi permettant d'acquérir du savoir-faire, dans le cadre de stages en entreprise.